Le manque de moyens vous stresse ? Voici de quoi corriger cela...

Comme vous peut-être, nombreux sont celles et ceux qui stressent, car les moyens leur manquent. J'ai bien connu ça ;-)
Et la situation actuelle liée à la COVID-19 ne fait qu'empirer les choses. 

 

On se fait du souci pour son quotidien, son job, son entreprise, l’avenir de ses enfants, sa retraite, des dettes… Ou alors, c’est la frustration de manquer de revenus, de richesses, de liberté financière pour investir, s’équiper, (se) faire plaisir ou voyager. On aimerait être mieux rémunéré·e, trouver un meilleur boulot ou se lancer à son compte, gagner l’Euromillions…

 

Une double pénitence

On souffre de ces manques et, en plus, on se critique de ne pas parvenir à les combler. On s’en veut de ne pas se sentir à la hauteur. C’est la double pénitence. Par moment, on se sent complètement nul·le. Alors, la tristesse et le découragement nous envahissent, ou la colère, la jalousie. Pourquoi ils y arrivent, et pas nous ? Pourquoi n’y a-t-on pas droit ? On a honte, envie de se cacher, de disparaître, de tout casser…

 

Une vie en dents de scie, riche en apprentissages

J'ai vécu ça de près. Ma vie a été une succession de montagnes russes : des hauts et des bas, et même très bas ! Ces expériences m’ont amené à découvrir quelques principes fondamentaux qui pourraient aussi vous aider. À commencer par ceux-ci :

  • Pour améliorer ce que nous avons, nous avons besoin d’améliorer ce que nous faisons. Et, pour cela, nous avons besoin d’améliorer ce que nous pensons, ainsi que ce que nous sommes ou l’idée que nous nous en faisons.
  • La plupart des richesses que nous convoitons sont suscitées par notre culture occidentale. Ce sont des mirages qui ne nous apportent ni le bonheur ni la satisfaction que nous en attendons ; au contraire, ils peuvent nous en éloigner.
  • La science nous montre qu'un "état d'esprit de pénurie" (peur de manquer) peut nous faire perdre nos capacités à penser avec intelligence.
  • La richesse à laquelle nous pouvons accéder est conditionnée par l’idée que nous faisons de notre valeur personnelle, et par quelques croyances-clés, souvent inconscientes, qui nous limitent inutilement. Le coeur du problème, et donc de sa solution, se situe au niveau de l'estime de soi.

 

Un sondage pour mieux vous comprendre

Pour mieux comprendre les difficultés que vous rencontrez, j'ai lancé un sondage sur vos difficultés liées à la richesse ou l'argent. Dans vos premières réponses, je lis beaucoup d'inquiétudes causées par la situation actuelle. Vous êtes nombreux à me demander comment (re)trouver la confiance, la sérénité, le courage, pour y faire face et soutenir les changements que vous désirez ou qui vous sont imposés. 

Ce que vous décrivez pourrait bien être la "résilience". Vous me direz que tout le monde en parle aujourd'hui... Pourquoi revenir dessus ?

Résilience ? Qu'est-ce exactement ?

Selon les disciplines et les experts, la résilience est la capacité d'une personne, d'une collectivité, d'un animal, d'un organisme ou d'un matériau, de résister à une contrainte ou un effort, de se remettre après un accident, un choc ou un échec, de rebondir, de renaître, de s'adapter... Souvent,  c'est l'entité elle-même (p.ex. la personne) qui fait preuve de résilience ; parfois, un appui extérieur est nécessaire. 

 

Comment développer sa résilience ?

OK, Pierre, me direz-vous, mais alors pourquoi quelqu'un parvient-il à "tomber 7 fois et se relever 8" comme l'écrivain Philippe Labro, alors qu'une autre va rester au sol ? Comment développer cette qualité de sorte à pouvoir compter sur elle si une crise nous menace ou nous frappe ?  D'où viennent le calme, la confiance, le courage et la force qui favorisent la résilience ?  

 

Je réponds à toutes ces questions, lors de la nouvelle conférence que je vous prépare depuis quelques mois :

« Richesses et valeur personnelle »

Ce sera le mardi 8 septembre à 20h30. L'inscription peut se faire ici.